Le vrai choix

Hier matin, ma fille de neuf ans s'est levée vers dix heures. Elle se lève plus tôt habituellement mais pas avant huit heures. Je lui fais alors remarquer qu'elle ne pourrait pas dormir selon ses besoins si elle allait à l'école (je suis la mère fière d'offrir à ses enfants une belle vie relaxe et libre, qui est émerveillée CHAQUE jour des avantages et qui ne peut s'empêcher de le mentionner à ses enfants trop souvent...Surtout durant la période de la rentrée scolaire). L'échange qu'on a eu par la suite est très éclairante! Ma fille: -C'est pas vraiment mon choix...C'est toi qui a décidé! Moi (surprise): -Pourtant, tu sais que si tu veux aller à l'école, ou même l'essayer quelques jours tu peux hein? Ma fille: - oui mais c'est quand même toi qui décides! Moi: -mais je viens de dire que tu as le choix... Ma fille: - mais c'est toi qui a le DROIT de décider si tu me donnes le choix ou non. Et tu peux changer d'idée quand tu veux, pas moi! À ce stade, je suis un peu à l'envers...Je me dis, est-ce que ma fille n'a pas confiance en ma parole? Depuis toutes ces années à lui laisser la plupart des choix que les autres enfants n'ont pas, elle n'a toujours pas confiance? Moi (qui n'est pas certaine de comprendre): - tu veux dire que tu ne peux pas me faire confiance....? Ma fille (qui se jette dans mes bras et me fais un gros câlin et plein de bisous et qui me dit je t'aime! je t'aime! je t'aime!): - je veux dire que tous les parents peuvent décider à la place de leurs enfants...C'est la loi! Je sais que tu ferais pas ça, mais quand même...TOUS les parents peuvent décider! De l'heure du dodo, de la nourriture qu'on a le droit de manger, des vêtements, des amis...J'ai pas vraiment le choix...Je suis juste chanceuse. Dans le fond, elle vient de réaliser qu'en tant qu'enfant, elle n'a pas les mêmes droits que les autres citoyens... C'est la raison pour laquelle j'ai choisi le unschooling radical...La grande responsabilité qu'ont les parents vis-à-vis de ces personnes que sont les enfants a fait en sorte que la société a octroyée aux parents un ÉNORME POUVOIR sur leur vie, leurs corps, leur santé physique, mentale et émotionnelle! Bien sûr, les enfants ont besoin d'être protégés le temps que leurs corps soient matures et qu'ils apprennent les choses nécessaires à la vie en société...Et pour assumer cette responsabilité le parent a besoin de moyens (comme les tuteurs légaux vis-à-vis des adultes qui ne peuvent plus exercer leurs droits pour des raisons médicales ou mentales). Mais bien trop souvent ce pouvoir est utilisé pour rendre la vie plus facile aux adultes, au détriment de l'intégrité physique des enfants, que ce soit dans l'organisation de la société (écoles, garderies, services de garde, etc.) ou dans TOUTES les petites décisions du quotidien (heures des repas, quantité et qualité de nourriture, heures de sommeil, matériel, activités, lieux, environnement, vêtements, médicaments, etc.). C'est pourquoi je crois que ce pouvoir doit s'exercer avec une très grande empathie et beaucoup de discernement! Pourtant, même avec tous les efforts que j'ai pu faire, ma fille comprend qu'elle n'a pas ce droit sur son propre corps, que ce que je lui offre est conditionnel à mon bon vouloir! Elle est reconnaissante...Mais peut-elle vraiment ressentir la vraie confiance? Est-ce possible d'avoir confiance en quelqu'un qui a ce pouvoir sur nous (imaginez un adulte qui serait dans la même position...)? Est-ce possible de faire un vrai choix, quand on sait que le dernier mot, on ne l'a pas légalement? Je n'ai pas de conclusion à vous offrir. Je ressens énormément de compassion et d'empathie pour mes enfants et les enfants du monde ce matin...Mon souhait serait que chaque adulte ayant ce pouvoir prenne conscience de cet immense privilège qu'il détient sur d'autres êtres humains et qu'il l'utilise toujours avec sagesse!


  • Amazon - White Circle
  • Plume de sorcière Instagram
  • Plume de sorcière - Facebook

© Tous droits réservés - Plume de sorcière - 2020