Unschooling, secondaire et paperasse



Comment remplir ses obligations légales concernant l'obligation de suivre le programme de formation de l'école québécoise tout en continuant de vivre le unschooling? Si votre enfant vise le DES La meilleure chose à faire est de demander de l'aide à votre personne-ressource à la DEM (pour l'instant ils n'ont pas grands pouvoirs sur la diplomation mais ils sont du côté des parents et peuvent vous soutenir dans vos démarches) ainsi qu'à votre centre de services scolaire (de ce côté il y a de grandes variantes entre les CSS pour ce qui est de leur collaboration...Ça semble être un parcours du combattant). Si votre enfant ne vise pas le DES Dès le début du secondaire (et chaque année), je vous suggère fortement d'informer votre jeune sur le DES, les études post-secondaires, les choix de carrières, etc.! Même si à treize ans, il vous jure qu'il ne veut rien savoir de ce type de diplôme, il est important selon moi qu'il puisse avoir toutes les infos pertinentes afin de faire un choix éclairé. Autre raison pour cela, votre personne-ressource à la DEM considère qu'un adolescent a le droit de prendre ses propres décisions (de préférence celles qui vont dans le sens de ce que le gouvernement croit être les meilleures décisions pour eux) et s'attend à ce qu'il soit bien informé sur le sujet (à la limite, il s'attend même que le parent l'encourage fortement dans cette direction...Le DES étant le Saint-Graal pour notre pas cher ministre). Cela pourrait même passer pour de la négligence parentale si le jeune refuse de viser le diplôme ET n'a pas d'excellentes raisons (et un bon plan d'avenir bien défini), selon la DEM. Pour l'instant, le DES n'est pas obligatoire a proprement parlé. Le règlement stipule que l'on doit ''viser les attentes de fin de cycle'' ce qui sous-entend pour certains l'obtention du DES, puisqu'à l'école, l'enfant est encouragé en ce sens (et c'est l'objectif de l'école). Notez par contre que même à l'école, un jeune qui ne vise pas le DES, qui échoue à plusieurs de ces cours ou même qui décroche vers 15-16 ans n'aura pas vraiment de problèmes. À retenir donc, dans le pire des cas, on doit viser l'obtention du DES, idéalement. Par où commencer? D'abord, vous aurez besoin de la collaboration de votre adolescent. Puisque la base du unschooling est la relation de confiance et de respect mutuel, ça ne devrait pas être un problème. Si c'est un problème et que votre objectif est de vivre la philosophie unschooling, travaillez là-dessus en priorité! Le unschooling n'implique pas de ne pas respecter les lois ou d'encourager nos enfants à se déresponsabiliser! Au contraire, le unschooling devrait permettre de favoriser et de soutenir cette responsabilisation! Ensuite, le PFEQ au secondaire vise beaucoup le développement de compétences liées à la recherche d'informations, la vérification des infos, la réflexion, l'expression de ses opinions, le questionnement, l'échange avec ses pairs, l'ouverture sur le monde et la compréhension de celui-ci. Ces thèmes sont, à mon avis, tout à fait en symbiose avec les objectifs du unschooling! Mettez de l'avant les opinions de votre jeune, ses arguments, ses projets dans vos documents! Pour les notions spécifiques, en début d'année, vous pourriez regarder ensemble le PFEQ et trouver une façon de couvrir le programme qui convienne le plus possible à votre jeune. Voici quelques idées pour voir des notions du PFEQ; - Dans les documents du PFEQ pour chaque matière, recherchez les pages avec le sous titre ''attentes de fin de cycle'' ainsi que les tableaux avec des listes de contenus pour vous donner une idée des contenus à voir. Ça demande plus d'attention et de recherche que pour le primaire, mais c'est possible de trouver quelques pages de notions globales. Faites-en au moins une lecture ensemble. Vous pourriez imprimer quelques pages par matière et les mettre dans un cartable; - Utilisez ces pages pour cocher des notions et sujets vus par votre ado (il est fort possible que vous pouviez cocher plusieurs éléments dès le début de l'année dans au moins une matière qui correspond à un domaine qui passionne déjà votre jeune); - Ensemble, dressez la liste des activités qu'il fait déjà et qui pourraient contenir des notions/compétences du PFEQ dans les matières obligatoires. Dans le cas de mon fils, il y avait la lecture de l'actualité (il est passionné par la politique internationale, l'histoire du Moyen-Orient et de nouvelles technologies), la lecture de mangas et de jeux vidéo. On a donc fait une liste de sujets (actualités), de livres (mangas et romans graphiques) et de jeux vidéo, tout au long de l'année; - Avec mon fils l'an dernier, on s'est entendu pour que je lui envoie des sujets et notions à voir durant la semaine et/ou le mois (qui n'étaient pas vus dans ses activités spontanées et pigés dans les pages imprimées du PFEQ) avec des liens si possible (voir quelques sites ''passe-partout'' intéressants ci-bas) et qu'il les regarderait (on a fait ça une dizaine de fois maximum dans l'année). Activités à exploiter pour cocher des notions vues Parfois, une simple petite vidéo de quelques minutes à visionner permet de voir des notions rapidement...N'oubliez pas que ''voir'' une notion peut être tout à fait suffisant, de la même façon que des jeunes à l'école écoute une leçon orale du prof (et ne s'en souviennent plus dès le lendemain). On peut revenir sur les notions en jasant simplement avec notre jeune (plutôt qu'en faisant des exercices et tests écrits). Voici quelques activités à exploiter pour voir des notions du PFEQ; - Le cinéma et les documentaires (exemples pour l'histoire, des films comme 1917, Dunkerque ou les films basés sur les romans de Jane Austen); - Les vidéos (des chaînes Youtube comme In a Nutshell qui présente des concepts de sciences, des vidéos éducatives sur la chaîne Lumni.fr, site français mais dont les sujets et notions sont semblables au PFEQ, des vidéos sur Allô Prof ou Khan Academy sur des notions spécifiques); - La lecture (sur à peu près tous les sujets, même via la fiction. Aussi, exploitez les livres audios et les podcasts, la lecture sur Internet (actualité, recherches sur différents sujets, etc.); -Les jeux de société (exemple: le jeu Verdun 1916 – enfer d'acier sur la Première Guerre mondiale pour l'histoire ou les jeux Les aventuriers du rail pour la géographie); -Les jeux vidéo (l'histoire, la science et l'économie sont des sujets fortement exploités dans les jeux vidéo pour adolescent); - Les applications (les petits jeux sur les mots pour le français, les jeux de logique pour les maths); - L'emploi de votre jeune (exemple pour un emploi dans la vente: communication orale, mathématiques, etc.); - La visite de musées et expositions; - La communication avec leurs amis (pour des extraits d'écriture); - Les cours en ligne (Duolingo, Udemy, etc.); - Leurs passions et intérêts. Voici quelques exemples de traduction ayant été accepté dans un portfolio l'an dernier; Trace: capture d'écran du jeu vidéo Heart of Iron Contexte d’apprentissage: Mon fils a joué à Heart of Iron, jeu de stratégie où le joueur gère l’économie, la politique et l’armée d’un pays. Intention éducative: Voir des notions de statistiques, de pourcentages, de décimales, de résolution de problèmes (mathématique, secondaire 4). Trace: visuel officiel du film Tolkien Contexte d’apprentissage: Visionnement du film Tolkien sur la vie de l’auteur J.R.R. Tolkien, qui relate sa vie d’étudiant à Oxford et ses débuts d’écrivain avec son club littéraire ainsi que sa participation en tant que souslieutenant durant la Première Guerre. Il participe entre autres à la bataille de la Somme et la bataille de la crête de Thiepval en 1916 dans le 11e bataillon de service avec le corps expéditionnaire britannique. Intention éducative: Voir des notions de mouvement de pensée et d’organisation économique du début du 20e siècle en Europe et de la Première Guerre (univers social, Monde contemporain, secondaire 5). Trace: capture d'écran de l'application Contexte d’apprentissage: Jeu interactif sur le site lumni.fr concernant la transformation chimique de la matière. Intention éducative: Voir des notions de transformation chimique (science, secondaire 4). Récapitulatif 1. Informez votre ado sur le DES et ses différentes options, déterminez un plan temporaire ensemble; 2. Fouillez les activités de votre jeune (avec sa permission) et notez tout ce qui peut se rapporter aux objectifs du PFEQ; 3. Cherchez avec votre jeune des façons de voir d'autres notions en exploitant ses activités préférées; 4. Dressez une liste de notions à voir (par vidéo ou lectures selon ses préférences, exemples) et envoyez-lui un courriel avec des liens (exemple; j'envoyais à mon fils 2-3 vidéos à visionner sur différents sujets comme la trigonométrie et des notions de sciences plus spécifiques, chaque semaine). Si vous avez des questions ou des commentaires sur cet article, ou si vous avez des trucs à partager, n'hésitez pas à m'écrire ou à laisser un commentaire!